Quels sont les métiers
du Pneumatique ?

Pourquoi rejoindre les métiers du pneumatique ?

Les spécialistes du pneumatique proposent des prestations liées à la vente, la pose et la réparation de pneus. Ils sont organisés en réseau (succursales, franchises ou groupement d’indépendants) généralement sous une enseigne rattachée à un manufacturier tel que Michelin, Bridgestone, Goodyear etc.

L’automobile évolue, moteur thermique, électrique ou même à hydrogène, toutes ont un point commun : Elles roulent sur des pneumatiques ! Tant que la voiture « volante » n’aura pas fait son apparition, notre secteur d’activité restera l’un des plus attractifs.

En France, plus de 2000 postes sont à pouvoir dans notre filière. Nos métiers sont en tension et lorsque les acteurs de notre filière trouvent un bon élément, ils le gardent, 86 % des salariés Pneumaticiens sont en CDI.

Quels sont les métiers du pneumatique ?

Il existe deux spécialités qui regroupent plusieurs activités au sein de la filière :

Service Rapide

Le service rapide concerne
les véhicules légers et utilitaires

Technicien Monteur Pneumatique

Qu’est qu’un technicien monteur pneumatique

Le technicien monteur pneumatique est un expert du pneu.

Son rôle est multiple auprès du client, il est tout d’abord celui qui accueille et réceptionne le véhicule. Il faut savoir que le pneu est le premier motif d’entrée en atelier, il va donc dans un premier temps identifier le besoin du client : achat, entretien, réparation des pneumatiques… ⁣

Il va ensuite réaliser un diagnostic, en effectuant toutes les opérations de vérification et de réglage des pneus et des roues à l’aide d’appareils connectés (pression des pneus, convergence, alignement et symétrie des roues).

Il exécute les opérations de montage et de réparations des pneus, dans le respect des indications techniques et des normes de sécurité en matière de réparation des véhicules automobiles.

Il peut parfois réaliser des prestations de maintenance de premier niveau (amortisseurs, freins, vidange, recharge de climatisation, changement d’optiques).

Où exerce-t-il ?

La majorité du travail d’un technicien monteur pneumatique sur véhicules légers s’effectue en atelier.

Combien gagne-t-il ?

Il débute au SMIC et peut atteindre les 1800 euros bruts par mois.

Comment devient-on Technicien Monteur Pneu ?

De multiples manières :

  • En suivant un cursus spécialisé en mécanique ou maintenance automobile.
  • En suivant un CQP MMA, OSR ou OSSR
  • ou encore sans diplôme ou expérience, mais avec beaucoup de volonté, en étant formé en interne par un Pneumaticien spécialiste.
Au sein de quelle structure peut-il exercer?

Chez un négociant spécialiste en pneumatiques par exemple : Profil +, Euromaster, Vulco, Siligom, Point S…

Opérateur Service Rapide

Qu’est-ce qu’un Opérateur de service rapide ?

C’est le « généraliste » des véhicules, il réalise l’ensemble des interventions de maintenance préventive et corrective relevant de l’entretien courant et périodique des véhicules et notamment les pneumatiques  !

En sus des prestations classiques : démontage et remplacement de pneus, permutation, gardiennage hiver/été, équilibrage et géométrie, remplacement de valve et réparation de pneus crevés. L’OSR réalise des prestations de maintenance de premier niveau (amortisseurs, freins, vidange, recharge de climatisation, changement d’optiques).

Les compétences des OSR concernent :
  • la prise en charge des pneumatiques et de divers organes de sécurité (freins, amortisseurs, géométrie des trains avant et arrière, éclairage) ;
  • la maintenance courante des véhicules (vidange) et parfois, selon les enseignes, certaines opérations de mécanique lourde (pour les techniciens les plus expérimentés) ;
  • des activités logistiques (réception et stockage de marchandise) ;
  • dans certains cas, ils prennent en charge l’accueil client (tour de véhicule, ordre de réparation, remise du véhicule).
Où exerce-t-il ?

L’Opérateur Service Rapide travaille en grande majorité en atelier.

Combien gagne-t-il ?

Il débute au SMIC et peut atteindre 1700 euros bruts par mois.

Comment devient-on OSR ?

De multiples manières :

  • En suivant un cursus spécialisé en mécanique ou maintenance automobile ;
  • En suivant un CQP MMA, OSR ou OSSR ;
  • ou encore sans diplôme ou expérience, mais avec beaucoup de volonté, en étant formé en interne par un Pneumaticien spécialiste.
Au sein de quelle structure peut-il exercer ?

Chez un négociant spécialiste en pneumatiques par exemple : Profil +, Euromaster, Vulco, Siligom, Point S… Ou auprès d’un Centre auto ou d’un Réparateur rapide..

Véhicule Industriel

Il concerne les poids lourds,
engins agricoles et génie civil.

OMPVI

Qu’est-ce qu’un opérateur monteur véhicule industriel

Cest un spécialiste du pneumatique des véhicules industriel et agricole.

La clientèle est une clientèle professionnelle et le rôle de l’OSMPVI est multiple, il conseille, monte, diagnostique, entretien et répare les pneus.

L’OSMPV va effectuer :

  • La permutation (qui consiste à changer la position d’une roue sur un même essieu ou d’un essieu à l’autre) ;
  • Le retour sur jante (qui consiste à inverser le sens de rotation d’un pneu sur la roue, de façon à rattraper les défauts d’usure antérieurs) ;
  • la vulcanisation (techniques de réparation à chaud ou à froid) ;
  • Ou encore le lestage des pneus agricoles.

Le rôle de conseil et de diagnostic de l’OMPVI est primordial pour le client, car en réalisant les techniques d’entretien pertinentes, il permet au client d’exploiter tout le potentiel des pneumatiques, ce qui a un impact sur la tenue de route, le rendement kilométrique, favorisant ainsi une usure plus régulière des pneus et augmentant les possibilités de recours au rechapage ou au recreusage.

En effet, les pneus des véhicules industriels peuvent être rechapés ou recreusés, qui consiste à retirer 3 à 4 mm de gomme en fond de sculpture, c’est-à-dire dans les rainures du pneu, afin de prolonger son adhérence.

Où exerce-t-il ?

Pour un OMPVI ou OSMPVI, 80% du travail s’effectue en extérieur et les 20% restant en agence.

Combien gagne-t-il ?

Il débute au SMIC et peut atteindre les 1800 euros bruts par mois.

Comment devient-on OSMPVI ?

De multiples manières :

  • En suivant un cursus spécialisé en mécanique ou maintenance automobile;
  • Après avoir réalisé suivi un cursus en maintenance automobile option véhicule de transport routier (CAP ou un bac pro);
  • Par l’obtention d’un CQP OMPVI ou OSMPVI ou encore sans expérience en étant formé en interne par un Pneumaticien spécialiste.
Au sein de quelle structure peut-il exercer ?

Chez un négociant spécialiste en pneumatiques par exemple : Profil +, Euromaster, Vulco, Siligom, Point S…

Gestionnaire de parc

Quel est son rôle ?

Les Pneumaticiens proposent de nouveaux services à leurs clients et notamment aux propriétaires de flottes de véhicules industriels.

Des services sur mesures et digitaux permettant d’assurer le suivi des pneumatiques de leurs flottes. Il proposent par exemple le suivi préventif de l’usure et de la pression des pneus via des capteurs de pression des pneus.

Les techniciens concernés sont généralement expérimentés, car ils doivent pouvoir réaliser des opérations de maintenance complémentaires et être à l’aise avec une clientèle professionnelle.

Les opérateurs réalisent, en plus des interventions, des prestations de conseil à partir des informations qu’ils recueillent lors du suivi des parcs qu’ils réalisent. Certains gestionnaires de parc sont détachés directement chez le client, mais la plupart sont mobiles et interviennent, à l’aide de véhicules — ateliers, directement chez les clients ou sur les lieux de dépannage.

Le suivi de parc fait appel à des compétences :

  • Techniques, pour déterminer et anticiper de manière précise les interventions et les réaliser si besoin;
  • En relation clientèle, il est en lien avec une clientèle professionnelle qui a besoin d’information et de conseils techniques adaptés à ses besoins;
  • Informatique : il doit être en mesure d’utiliser les outils connectés et réaliser des analyses de reporting par exemple;
  • Travailler en autonomie : le gestionnaire de parc peut être détaché chez le client et doit être en mesure de réaliser ses missions en toute autonomie;
  • Être proactif : Le gestionnaire de parc doit anticiper, proposer et conseiller le client et ne pas uniquement répondre à ses demandes.
Où exerce-t-il ?

La grande majorité des activités d’un Gestionnaire de Parc s’effectue sur le terrain, en extérieur. Le permis B est donc obligatoire pour ce poste.

Nos métiers sont-ils faits pour toi ?

Tu aimes le contact humain ?

Les métiers du pneumatique sont en lien direct avec la clientèle que tu dois conseiller et accompagner durant la prestation.

Tu n’aimes pas être enfermé dans un bureau ?

Nos métiers s’exercent en atelier, en agence, mais aussi et surtout sur le terrain ! Si un véhicule est bloqué sur l’autoroute à cause de ses pneus ? Tu te rendras sur place à l’aide de ton « camion-atelier » pour le dépanner. Tu peux aussi être amené à te rendre chez les clients professionnels pour diagnostiquer leurs flottes de véhicules !

Tu cherche un métier valorisant ?

De par ton métier, tu seras un « expert » du pneumatique, le client, n’y connaissant peu ou pas grand-chose, a besoin de tes compétences techniques pour rouler en toute sécurité. Tu pourras aussi lui permettre de réaliser des économies de carburant en choisissant les bons pneus !

Tu souhaites être autonome ?

La moitié des établissements de la filière comptent entre 5 et 8 salariés, tu rejoindras donc une entreprise à taille humaine, au sein de laquelle tu pourras t’épanouir et prendre des responsabilités.

Tu es volontaire et motivé ? Avec ou sans expérience ?

Les employeurs de notre filière misent sur l’humain, la volonté et la motivation plus que sur les diplômes !
Ils sont prêts à te faire confiance, même sans diplôme ou expérience. Ils pourront t’accompagner dans la réalisation d’un CQP en alternance si tu le souhaites ou te former directement en interne.

Les qualités nécessaires pour exercer nos métiers ?

Voici une liste non exhaustive de qualités recherchées par les employeurs :

  • Être poli et avenant ;
  • Être rigoureux, il en va de ta sécurité et celle de tes clients ;
  • Autonome ;
  • Organisé ;
  • Ponctualité et savoir-être.

Les métiers du pneumatique en vidéo

Toujours pas convaincu ?
Découvre ces métiers aux travers de témoignages vidéo !

Stéphane vous présente le métier de
Responsable Centre Pneumatiques et Entretien Auto

Anthony vous présente le métier de
OSMPVI